Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Accusée de contacts sexuels, Roxanne Auger-Lapointe est remise en liberté

Radio-Canada.ca

Roxanne Auger-Lapointe a été remise en liberté sous certaines conditions, mercredi après-midi, après cinq semaines de détention. La femme de 21 ans fait face à 82 chefs d'accusation, dont incitation à des contacts sexuels, agression sexuelle, contacts sexuels et leurre informatique de mineures.

Un total de 23 plaignantes, dont l'âge varie de 13 à 16 ans, sont rencontrées par les enquêteurs de la Sûreté du Québec.

La jeune femme, selon la Couronne, se rendait en voiture près d'écoles secondaires, où elle abordait des adolescentes dont elle gagnait la confiance par l'entremise de connaissances. Les faits reprochés se seraient déroulés entre janvier 2014 et mars 2016.

Elle a été arrêtée le 18 mai dernier par la police de Saint-Jérôme.

Voir aussi:

Les procès les plus ridicules de l'histoire

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.