Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Acné, rosacée, sécheresse, comment traiter au mieux sa peau l'hiver?

Entretien avec le dermatologue Ari Demirjian.

Acné, rosacée, sécheresse, peaux sensibilisées, notre épiderme a la vie dure par les températures froides (voire polaires) qui courent. Comment apaiser ces maux qui ont tendance à s'aggraver pendant l'hiver? Nous avons interviewé le dermatologue Ari Demirjian sur ces questions qui nous concernent tous ainsi que sur les meilleurs gestes à adopter pour un derme en santé.

Plus de 5 millions de Canadiens sont atteints d'acné, la maladie de peau la plus répandue au pays. Environ 85 % des personnes âgées entre 12 et 24 ans sont concernées par celle-ci.

« Oui, et à l'inverse l'été, l'acné s'améliore avec l'effet des UV. On ne suggère cependant pas aux gens de s'exposer pour les risques que l'on connaît. On remarque que le stress accroît également considérablement l'acné chez les jeunes quand ils reprennent les études ou lors des périodes d'examens. »

« Oui, mais ce n'est pas majeur. On met trop d'emphase sur les produits laitiers ou le chocolat, la malbouffe en général qui pourraient avoir un impact, mais ce n'est pas majeur. Les facteurs déterminants sont: 1 - la génétique, 2 - le stress, 3 - les facteurs hormonaux, 4 - les aliments. »
- Dr Ari Demirjian.

« Chez les adolescents et aussi au début de la vingtaine, l'acné peut se déclencher la première fois. Dans ce dernier cas, cela s'explique difficilement. On peut imaginer que les changements environnementaux, l'augmentation d'hormones dans l'alimentation ou encore les médicaments pourraient en être la/les causes. Dans ces deux cas, il y a des personnes qui peuvent en faire toute leur vie. À partir de 30 ans, on peut voir apparaître la rosacée que l'on confond souvent avec l'acné, mais ce n'est pas la même chose!»

« Les gens qui ont de la rosacée ont des rougeurs qu'on pourrait assimiler à de petites varices sur le visage - ou encore des rougeurs diffuses accompagnées de boutons qui peuvent présenter des têtes blanches. Lorsque ces personnes sujettes à la rosacée sont exposées à des températures extrêmes, disons des chocs thermiques, lesdites rougeurs s'accentuent. »

« Non, les crèmes ne protègent pas, mais les vêtements oui! J'ajouterai que ces peaux-là sont beaucoup plus fragiles. Il est important d'utiliser des crèmes pour peaux très sensibles ne contenant aucun parfum, et aucun composant anti-âge. »

« Il existe trois traitements à appliquer sur la peau (avec ou sans prescription selon le dosage et la gravité de la condition) : 1 - à base d'acide rétinoïque, 2 - à base de peroxyde de benzoyle, 3 - d'antibiotiques. On essaie de combiner tout cela, mais ces traitements ont tendance à dessécher la peau, il faut alors l'hydrater! Si la personne n'est pas sur la médicamentation, il faut au contraire faire attention à l'hydratation qui peut dans ce cas accentuer l'acné! »

« Éviter l'eau chaude sur le visage! Ça déshydrate de façon excessive l'épiderme et cela peut aller jusqu'à l'eczéma. Ne pas utiliser beaucoup de savon - et ceci est valable pour tout le corps. Limiter son usage aux aisselles et aux parties. On oublie les savons parfumés ou anti-bactériens. On diminue la fréquence des douches. 2 fois par jour, c'est exclu!»

«On privilégie les bains tièdes - sans bain moussant - et on hydrate sa peau à la sortie du bain lorsqu'elle est encore mouillée ce qui permet d'emprisonner une couche d'eau sous la couche de crème. On évite également la laine directement sur la peau. On oublie les spas, bains-tourbillon, les saunas ... tout ce qui est source de chaleur intense. Et on vérifie l'humidité chez soi. 30% d'humidité serait parfait. »
- Dr Ari Demirjian.

5 conseils pour atténuer l'acné

1 - Lavez-vous le visage deux fois par jour (des lavages plus fréquents pourraient irriter la peau) avec un nettoyant doux. Les nettoyants éliminent l'excès de sébum, les impuretés, la sueur et les cellules mortes de la peau. Choisissez des produits qui ne contiennent pas de savon, d'alcool, d'huile ou de particules abrasives.

2 - Utilisez un hydratant qui aidera à préserver le film protecteur de la peau, à réduire au minimum les irritations (rougeurs) et à contrer les effets desséchants de nombreux traitements de l'acné, comme les produits vendus sans ordonnance et les médicaments prescrits par votre médecin.

3 - Utilisez un correcteur non comédogène et sans huile afin de camoufler les imperfections et les rougeurs. Enlevez-le en douceur avant de vous coucher.

4 - Traitez vous-même votre acné légère en utilisant des préparations sans ordonnance.

5 - Consultez votre médecin de famille ou votre dermatologue si votre acné est modérée à sévère.

À propos de la Société canadienne de l'acné et de la rosacée

La Société canadienne de l'acné et de la rosacée est un organisme national sans but lucratif. Elle offre de l'espoir et du soutien aux personnes atteintes d'acné, en fournissant de l'information impartiale, fiable et à jour sur cette affection et en sensibilisant le public à celle-ci. Pour en savoir plus, consultez le site www.AcneAction.ca.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.