Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une alerte Amber qui fait jaser pour les mauvaises raisons

serazetdinov via Getty Images

Une alerte Amber a été lancée lundi matin dans le but de retrouver la petite Julia Dela Cruz, 4 ans. Une histoire qui s'est bien terminée peu de temps après. Mais si l'alerte a rapidement été relayée par les utilisateurs des réseaux sociaux dans le but de retrouver la fillette, plusieurs ont également souligné que le système automatisé mériterait, à tout le moins, une petite mise à jour.

Le message d'alerte télévisé contenait bon nombre de fautes, sans parler de l'absence d'accents et de certains autres caractères spéciaux:

À la radio, l'alerte robotisée n'a pas manqué de faire froncer les sourcils de plusieurs auditeurs. Et même de l'animateur Paul Arcand, au 98,5 FM, qui a notamment critiqué sur ses ondes l'intensité de l'alerte et le fait qu'elle était de nature à effrayer les auditeurs.

Sur Twitter, le journaliste Marc Cassivi y est aussi allé d'une critique, qualifiant l'alerte d'incompréhensible.

Et ils ne sont pas les seuls à avoir fait ce constat...

Une situation qui rappelle les nombreuses plaintes qui avaient suivi l'arrivée des alertes météo en direct il y a un peu moins d'un an. Des alertes qui avaient dû être ajustées à la suite des critiques.

Voir aussi:

Enfants portés disparus au Québec
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.