Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Comparution dans l'affaire d'extorsion à l'endroit d'Alexandre Duplessis

SAINT-JÉRÔME, Qc - La comparution de deux femmes accusées de tentative d'extorsion à l'endroit de l'ex-maire de Laval Alexandre Duplessis a été reportée.

Elle a été remise au 24 septembre au palais de justice de Saint-Jérôme.

Des accusations ont été déposées contre Julie Cadieux, 32 ans, et Nathalie Paquin, 44 ans.

Trois accusations communes d'extorsion, d'introduction par effraction et de complot ont été déposées.

Une des deux femmes, Julie Cadieux, est aussi accusée de trafic de métamphétamines.

Alexandre Duplessis a démissionné de son poste de maire Laval le 28 juin dernier, après qu'il eut été révélé qu'il avait déposé une plainte d'extorsion à la Sûreté du Québec.

Selon la plainte, les deux femmes auraient demandé de l'argent au maire en le menaçant de dévoiler publiquement qu'il avait sollicité les services d'escortes.

Lors d'un point de presse, M. Duplessis avait nié avoir reçu ou sollicité des services sexuels.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'UPAC frappe à Laval (9 mai 2013)

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.