Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Trahison d'Anne Frank: le dénonciateur qui a conduit à son arrestation enfin identifié?

Un mystère vieux de plus de 70 ans a peut-être été enfin résolu. Dans un livre paru mardi 7 avril, Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk affirment avoir identifié le dénonciateur qui a trahi Anne Frank. Cachée dans un appartement secret aménagé à Amsterdam, elle fut trahie et livrée à la déportation vers les camps d'extermination avec sa famille, et y mourut à l'âge de 15 ans (probablement du typhus).

Comme le rapporte le quotidien israélien Haaretz, le livre a été écrit par Jeroen de Bruyn, un journaliste flamand, ainsi que Joop van Wijk, le plus jeune fils d'Elisabeth "Bep" Voskuijl, jeune femme néerlandaise qui avait aidé les Frank à se cacher. Selon les deux hommes, le dénonciateur pourrait en réalité être une proche de la famille: Nelly Voskuijl, la sœur d'Elisabeth.

Les auteurs se basent sur le témoignage de deux personnes qui avaient refusé de s'exprimer sur le sujet, explique encore Haaretz: Diny Voskuijl, la troisième sœur, ainsi que Bertus Hulsman, le fiancé de Bep Voskuijl. Selon eux, Nelly Voskuijl a collaboré avec la Gestapo, sa soeur Bep se méfiait d'elle, et elle a exprimé à certaines occasions son ressentiment à l'égard des juifs. Retrouvé en 1963, l'officier SS qui a procédé à l'arrestation des Frank a par ailleurs expliqué avoir été informé par "la voix d'une jeune femme".

Parmi les dénonciateurs potentiels, d'autres personnes évoquées précédemment, à l'image de Willem van Maaren et Lena Herzog, avaient été mises hors de cause. Jeroen de Bruyn et Joop van Wijk ne désignent pas formellement Nelly Voskuijl comme celle qui a trahi les Frank, mais estiment que ces éléments en font tout de même une suspecte crédible.

INOLTRE SU HUFFPOST

Seconde guerre mondiale: ghetto de Varsovie

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.