Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Appels trompeurs : des citoyens d'Ottawa réclament une enquête publique

Radio-Canada.ca

Une cinquantaine de personnes se sont rassemblées, dimanche midi, sur la colline du Parlement à Ottawa, pour dénoncer le scandale des appels automatisés frauduleux effectués lors de la dernière campagne électorale.

Les manifestants réclament la tenue d'une enquête publique. Ils arborent également le carré jaune, symbole de leur mouvement.

Élections Canada enquête présentement sur des compagnies téléphoniques qui auraient utilisé de fausses identités pour rejoindre des électeurs de différentes circonscriptions. Les appels effectués informaient faussement les électeurs que leur bureau de vote avait changé d'adresse.

Les conservateurs nient être à l'origine de ces appels frauduleux mais des employés du parti, notamment à Guelph, en Ontario, ont ouvertement parlé de cette stratégie.

Des députés du Nouveau parti démocratique appuient les manifestants. L'ancien conseiller municipal d'Ottawa, Clive Doucet, a aussi participé à l'événement.

Clive Doucet doute également de la capacité d'Élections Canada à résoudre ce problème complexe.

Les manifestants se rencontrent tous les dimanches sur la colline du Parlement depuis l'éclatement du scandale, il y a près de deux mois.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.