Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Après la Une sexiste du «Daily Mail», les internautes lui demandent de noter leurs jambes

En couverture du Daily Mail, on voit en photo la première ministre écossaise Nicola Sturgeon aux côtés de son homologue britannique Theresa May, avec ce titre remportant la palme du sexisme: "Peu importe le Brexit, qui gagne au concours de gambettes?".

Les internautes britanniques n'ont pas manqué d'ironie pour commenter ce choix éditorial du tabloïd.

Sur Twitter, ils sont ainsi beaucoup à demander au Daily Mail de noter désormais leurs propres jambes, partageant le hashtag #legsit (en référence au Brexit) comme on peut le voir dans les messages ci-dessous.

I feel much more positive about outcome of Brexit negotiations now I've seen chief EU negotiator's legs. Far inferior to May's. #legsitpic.twitter.com/NvQ1oZ8Zpf

— David Schneider (@davidschneider) 28 mars 2017

"Je me sens beaucoup plus positif sur l'issue des négociations du Brexit maintenant que j'ai vu les jambes des négociatrices en chef de l'UE. Très inférieures à celles de Theresa May."

I reckon my legs would make a better leader than unelected Tory tyrant Teresa May. #legsitpic.twitter.com/F36kmvFKmA

— VeganLaptopLunchboxⓋ (@VeganNeil) 28 mars 2017

"Je pense que mes jambes feraient un meilleur leader que cette Torie tyran et non élue Teresa May."

Hi guys, just wondering if you could rate my legs??? Let me know what you think. @DailyMailUK#legsitpic.twitter.com/mPcbSvlAHg

— Emily Slee (@emsleee) 28 mars 2017

"Salut les gars, je me demandais si vous pouviez noter mes jambes??? Laissez-moi savoir ce que vous en pensez."

These are my legs. They are badly shaved and rather short.

This is a public information tweet for people surprised that women have legs. pic.twitter.com/FOOJz3WUo7

— Susan Calman (@SusanCalman) 28 mars 2017

"Ce sont mes jambes. Elles sont mal rasées et plutôt courtes.

Il s'agit d'un tweet d'information publique pour les gens surpris que les femmes ont des jambes."

#legsit

Hey @DailyMailUK, want to rate my legs also?

One voted leave due to Bone Cancer. pic.twitter.com/Mhx6q83xZ2

— Monotonous Material (@MonotoMateri) 28 mars 2017

"Hey le 'Daily Mail', voulez-vous noter mes jambes aussi?"

#legsit I wonder how the Daily Mail would rate my legs? pic.twitter.com/YW0AlzJF0U

— Steven L. Croucher (@slcroucher) 28 mars 2017

"Je me demande comment le 'Daily Mail' noterait mes jambes?"

"Apparemment, il y a de l'intérêt pour les jambes des politiciens aujourd'hui; Voici les miennes. Elles sont un peu courtes. Mais avec une belle vue d'Aboyne ici."

A J-1 du lancement du Brexit, les députés écossais doivent donner leur feu vert ce mardi à un nouveau référendum d'indépendance en Ecosse, susceptible de dynamiter le Royaume-Uni.

INOLTRE SU HUFFPOST

L'effet du regard masculin ou le sexisme ordinaire expliqué en BD

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.