Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.
The Blog

Une motomarine automatisée pour protéger les récifs coralliens

Elle a été dessinée pour assurer la sécurité des plongeurs, tout en les gardant loin des récifs de corail et du fond de l'océan, protégeant par le fait même ces beaux habitats marins.

Le concept

L'Aquarix est un sous-marin électrique personnel propulsé par une turbine hydraulique. Avec sa technologie de conduite sans conducteur intégrée, elle a été dessinée pour assurer la sécurité des plongeurs novices, tout en les gardant loin des récifs de corail et du fond de l'océan, protégeant ainsi ces beaux habitats marins.

Le contexte

Lorsque j'étais au cégep, j'ai passé ma certification en plongée sous-marine (au lac des Piles, près de Shawinigan) seulement quatre jours après la disparition de la glace sur le lac... Pas besoin de vous dire que je ne connaissais presque rien de la plongée sous-marine en eau chaude et du fragile écosystème des récifs de corail. L'Aquarix permettrait aux plongeurs novices de découvrir ces récifs à une distance sécuritaire, tout en leur donnant la chance de vivre une aventure sous-marine excitante.

Comment ça fonctionne

L'Aquarix fonctionne grâce à des batteries lithium-ion qui alimentent le moteur électrique refroidi au liquide. Ce moteur fait tourner une turbine hydraulique située à l'intérieur de la coque de façon similaire aux turbines des motomarines Sea-Doo. Quand le véhicule quitte la plage, il se conduit comme une motomarine, mais il se déplace moins vite afin d'économiser son énergie. Le pilote peut diriger l'Aquarix pour se rendre au site de plongée.

Quand le pilote est prêt à descendre sous l'eau, il n'a qu'à appuyer sur un bouton pour faire plonger l'Aquarix grâce à des réservoirs de ballast situés à l'avant et à l'arrière du véhicule. L'Aquarix est programmé pour plonger lentement, garder une assiette horizontale, et se maintenir à une distance sécuritaire du fond de la mer.

Le pilote peut ainsi circuler près des récifs, suivre les sentiers sous-marins et explorer les alentours à son rythme. L'information de plongée est affichée au centre de la console, et l'ordinateur de bord s'assure que le véhicule n'entre pas en contact avec des roches, d'autres appareils ou les récifs de corail.

Pour désencombrer le pilote et son passager, des réservoirs de plongée pourraient également être fixés à bord de l'Aquarix. Ainsi, les usagers n'auraient qu'à utiliser des régulateurs et des vestes de plongées.

À quoi ça sert

En ce moment, beaucoup de plongeurs sans expérience ont le droit de s'approcher des récifs de corail, et la manière de protéger les coraux pourrait bénéficier de l'utilisation d'un sous-marin semi-automatisé tel que l'Aquarix.

Conduire un tel véhicule pour aller et revenir du récif semble être une aventure intéressante, alors l'Aquarix pourrait être utilisé dans les complexes touristiques pour circuler sécuritairement autour de ces habitats protégés.

Ce véhicule pourrait également être utilisé par des plongeurs plus expérimentés pour se rendre plus loin et explorer de nouveaux endroits.

Le dessinateur

Le concept Kwaba a été créé en collaboration avec Matthew Betteker, un designer industriel qui vit dans le Jutland-du-Sud, au Danemark. Matthew a gradué du College for Creative Studies et travaille en tant que designer senior pour la compagnie LEGO. Matthew a aussi produit les images du concept de ponton Kwaba et du véhicule urbain Daburu.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.