Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Châteauguay : des archéologues font des découvertes surprenantes à l'île Saint-Bernard (VIDÉO)

Des archéologues de l’Université de Montréal ont fait des découvertes surprenantes lors de leurs fouilles sur une partie de l’île Saint-Bernard, à Châteauguay, au cours du mois de juillet.

Deux campements amérindiens datant d’avant l’arrivée des Français, une occupation mixte amérindienne et française reliée à un poste de traite du 17e siècle, ainsi que les restes du premier établissement de Charles Le Moyne datant d’après 1673 et les fondations du manoir de la seigneurie de Zachary Robutel de La Noue font partie des éléments retrouvés sur le site par l’école de fouilles de l’Université de Montréal.

Divers objets datant du début et du milieu du 17e siècle et démontrant des échanges entre Amérindiens et Européens ont aussi été déterrés.

En voici quelques-uns :

  • Deux pièces de monnaie françaises en alliage de cuivre (billon) datant de 1593 et 1628
  • Des perles de verre européennes et des perles en pierre rouge du Minnesota fabriquées par les Amérindiens
  • Des pipes travaillées en pierre et des pipes en terre cuite blanche pour fumer le tabac,
  • Des chaudrons en cuivre européens découpés pour fabriquer des cônes clinquants qui ont servi de parure pour les vêtements des femmes amérindiennes
  • De la faïence française à côté de la poterie amérindienne

INOLTRE SU HUFFPOST

Une épave de sous-marin soviétique

Des trésors retrouvés

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.