Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Trois femmes tuées en Mauricie: les liens avec le présumé meurtrier, Sylvain Duquette, se précisent (VIDÉO)

La Sûreté du Québec a arrêté un homme de 51 ans dans la nuit de mercredi à jeudi en lien avec un triple meurtre.

Les victimes du triple meurtre survenu au Centre-de-la-Mauricie seraient la belle-mère et la belle-soeur du suspect de 51 ans arrêté par la Sûreté du Québec, ainsi qu'une cousine de la belle-soeur en question. Des proches et des voisins sont sous le choc.

Un texte de Marie-Pier Bouchard

Selon des proches des victimes, le suspect était hébergé depuis quelques mois dans la première résidence visitée par le présumé meurtrier à Saint-Gérard-des-Laurentides, un secteur de Shawinigan, où il aurait assassiné une belle-soeur ainsi qu’une cousine de cette dernière.

Nos sources nous indiquent que les propriétaires lui auraient demandé de quitter les lieux dernièrement.

« J’ai su ce matin que c’était un triple meurtre », raconte Michel Grenier, un ami proche des victimes qui habite près des lieux du drame.

«Lui, il demeurait là. La madame lui a demandé de partir, c’est son ancien beau-frère, il ne voulait pas. J’ai eu connaissance ce matin que la maison était en feu.» - Michel Grenier, un proche des victimes

Il est trop tôt pour savoir s’il s’agit du motif à l’origine de cette tragédie, mais, chose certaine, selon nos sources, cet élément est considéré dans l’enquête.

Le présumé auteur de ces meurtres se serait ensuite rendu à Saint-Mathieu-du-Parc, dans le secteur du chemin Ernest-Blais, tout près de la première scène de crime, où il aurait ligoté et tué une troisième femme, qui serait, selon nos sources, la belle-mère du suspect.

La Sûreté du Québec refuse par contre de confirmer toutes ces informations pour l’instant.

La porte-parole se contente de mentionner que les victimes et le suspect se connaissaient.

Branle-bas dans un secteur tranquille

Le drame s’est joué dans des secteurs boisés et isolés.

Les voisins rencontrés sur les lieux sont d’ailleurs étonnés de voir cette tranquillité ébranlée.

«Il y a une lumière automatique qui s’est allumée. Je n’ai rien vu et ce matin j’ai vu l’auto de police.» - Une voisine de la première scène de crime

Une cavale meurtrière

Après s'être rendu dans une résidence du secteur Saint-Gérard-des-Laurentides, où il aurait assassiné deux femmes, le suspect, un homme de 51 ans, se serait précipité à Saint-Mathieu-du-Parc, dans une maison près de la première scène de crime, où il aurait ligoté et tué une troisième femme, toujours avec une arme à feu, sous les yeux de son conjoint.

Ce dernier aurait été aspergé d’essence, mais il aurait réussi à prendre la fuite chez un voisin avant d’alerter les autorités.

Cet homme, selon la Sûreté du Québec, a été transporté à l’hôpital, où il est traité pour des blessures mineures et il serait dans un état stable.

Des témoins rapportent qu'un bidon d'essence se trouvait sur le sol près de la voiture du suspect. Une arme à feu, un couteau et des balles auraient aussi été près du véhicule.

Le suspect est toujours interrogé par les enquêteurs et des sources nous indiquent que d’autres témoins le sont aussi.

INOLTRE SU HUFFPOST

Enfants portés disparus au Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.