Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Attentat à Québec: «Tout le monde a été atteint» - Philippe Couillard

C'est un message d'unité que Philippe Couillard s'est employé à livrer au lendemain de la tuerie perpétrée dimanche à la Grande mosquée de Québec, lors d'une conférence de presse tenue lundi en présence d'une demi-douzaine de représentants de la communauté musulmane et de politiciens fédéraux et provinciaux de tous les partis.

« Comme nous l’avons dit hier, nous sommes tous Québécois, tous et toutes d’un grand peuple, d’une grande nation unie aujourd’hui, encore plus unie aujourd’hui », a-t-il lancé. « Que la paix soit avec vous. La bienveillance de Dieu et sa bénédiction », a-t-il ajouté à l’intention des musulmans présents.

Le premier ministre n’a pas voulu élaborer sur l’enquête en cours et sur les circonstances de l’attentat. « Ce qui est un fait indiscutable, c’est que c’est cette communauté spécifiquement qui a été visée », s’est-il contenté de dire. « Les personnes qui ont été lâchement assassinées l’ont été parce qu’elles font partie de cette communauté. »

«Il faut trouver une façon de dire que chacun et chacune d'entre nous, ici, au Québec, tous les Québécois et Québécoises, ont été victimes. Tout le monde a été atteint.» - Philippe Couillard

Précisant qu’il allait s’adresser aux Québécois plus tard en après-midi, le premier ministre a insisté pour souligner l’importance de diffuser un « message de fraternité » dans la foulée de cette tragédie qui a fait six morts et une vingtaine de blessés, dont cinq reposent toujours dans un état grave.

« Ce n’est pas fleur bleue de dire qu’on veut une société plus fraternelle. C’est nécessaire », a martelé M. Couillard. « On doit le faire dans un monde qui est de plus en plus difficile, de plus en plus conflictuel. C’est le moment de le dire. »

«Ce que je dirais sur cette question de la tolérance et de la bonne entente, c’est que, bien sûr, aujourd’hui, tout le monde le dit. Le défi, c’est de le dire même après, quand la frénésie un peu compréhensible des médias se sera dissipée, que chacun reprendra le cours de sa vie.» - Philippe Couillard

« Le défi, c’est encore là, et encore plus à ces moments-là, de manifester l’ouverture et la tolérance. Et c’est l’appel que je voudrais lancer aux Québécois de toutes origines confondues », a-t-il fait valoir.

INOLTRE SU HUFFPOST

Attentat à la mosquée de Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.