Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Attentat terroriste à Québec: qui est le suspect?

Alexandre Bissonnette, un homme de 27 ans, est le principal suspect de l'attentat terroriste qui a coûté la vie à 6 hommes, dimanche soir, au Centre culturel islamique de Québec.

Le jeune homme, qui a comparu en fin d'après-midi au palais de justice de Québec, est originaire du secteur de Cap-Rouge, à Québec. Il n’a pas d’antécédents judiciaires.

Selon la page Facebook de l’accusé, retirée depuis ce midi, Alexandre Bissonnette était étudiant en anthropologie et en science politique à l’Université Laval. Il a aussi déjà été membre des cadets.

Des voisins des parents du suspect, dans le secteur de Cap-Rouge, affirment qu'Alexandre Bissonnette partageait depuis peu un appartement qu'il louait avec son frère jumeau près du Centre culturel islamique de Québec. Une voisine des parents décrit le jeune homme comme une personne très tranquille.

« C’est un enfant, il n’y a pas plus tranquille que ça, qui fait rien, toujours à son affaire. On n’a jamais entendu parler de quoi que ce soit, je l’ai vu mercredi passé, il arrivait chez ses parents, je pense qu’il y allait souvent », commente la dame qui souhaite garder l’anonymat.

Alexandre Bissonnette entretiendrait des idées politiques de droite. Sur son compte Facebook, Alexandre Bissonnette avait notamment mis un lien vers le site de Marine Le Pen, la leader française du Front national.

L'enquête se poursuit sur cet attentat terroriste qui a fait six morts et cinq blessés graves au Centre culturel islamique de Québec dimanche soir. Une perquisition a notamment eu lieu au domicile familial des parents du suspect, rue du Tracel, à Cap-Rouge, de même que dans une résidence du chemin des Quatre-Bourgeois.

Attentat à la mosquée de Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.