Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Deux ans de prison pour le frère du cerveau des attentats de Paris

PARIS, FRANCE - NOVEMBER 13: French police forensic examiners investigate the scene outside the Stade de France after deadly shootings and explosions took place in several neighbourhoods of Paris on November 13, 2015. Reports indicate that more than 140 people overall have been killed in at least two suicide bombings, another explosion and a drive-by shooting, which targeted seven different locations. (Photo by Geoffroy Van der Hasselt/Anadolu Agency/Getty Images)
PARIS, FRANCE - NOVEMBER 13: French police forensic examiners investigate the scene outside the Stade de France after deadly shootings and explosions took place in several neighbourhoods of Paris on November 13, 2015. Reports indicate that more than 140 people overall have been killed in at least two suicide bombings, another explosion and a drive-by shooting, which targeted seven different locations. (Photo by Geoffroy Van der Hasselt/Anadolu Agency/Getty Images)

RABAT, Maroc — Le frère du cerveau présumé des attentats terroristes de Paris a été condamné à deux ans de prison par la justice marocaine.

L'agence de presse officielle MAP rapporte que Yassine Abaaoud, un des frères cadets d'Abdelhamid Abaaoud, a été reconnu coupable de crimes terroristes.

Le tribunal de la ville de Sale n'a pas cru Abaaoud, qui prétendait n'avoir rien su des intentions de son aîné.

Les autorités affirment qu'Abdelhamid Abaaoud a orchestré les attentats qui ont fait 130 morts et des centaines de blessés à Paris le 13 novembre. Il a perdu la vie lors d'une opération policière quelques jours plus tard.

Yassine Abaaoud a été épinglé au Maroc le 10 octobre, à l'occasion d'une visite familiale.

INOLTRE SU HUFFPOST

Le monde entier devient bleu, blanc, rouge après les attentats de Paris

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.