Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La nouvelle égérie «fat activist» de Jean Paul Gaultier

Barbara Butch, une personnalité engagée qui prône la liberté et l’inclusivité.
Barbara Butch pour le parfum «Belle Intense» de Jean Paul Gaultier
Barbara Butch pour le parfum «Belle Intense» de Jean Paul Gaultier

Son nom de scène - elle est DJ -: Barbara Butch. Voici l’une des nouvelles égéries du dernier parfum de Jean Paul Gaultier intitulé «La Belle Intense».

Celle qui se dit «fat activist» (activiste de la graisse) et militante chevronnée contre la grossophobie est également une figure immanquable LGBTQ. Autant dire, une personnalité engagée qui prône la liberté et l’inclusivité de tous types de corps, pas étonnant que le couturier français ait pensé à elle pour sa nouvelle campagne.

La Française a partagé une vidéo et un cliché de la campagne avec ces commentaires: « Tellement honorée d’avoir été choisie pour vous présenter ce parfum La belle intense de @jpgaultierofficial. Je reviendrai sur tout ce que ça représente pour moi avec vous plus tard. Pour le moment je vous invite à vous évader avec moi à travers cette courte vidéo dans un monde de sensualité, de fleurs, de chaleur, d’amour [...] C’est une version envoûtante et enivrante, quand je le porte je me sens puissante, invincible et belle.»

Son combat contre la grossophobie

Un combat quotidien marqué notamment par la couverture du magazine culturel français Télérama qui avait titré «Pourquoi rejette-t-on les gros?» et qui l’avait fait connaître d’un plus grand public. Elle avait reposté la photographie, où elle posait nue, sur son compte Instagram. Une publication censurée. Facebook avait également supprimé le cliché, entraînant une levée de boucliers. La militante avait ainsi mis en lumière que l’algorithme qui calcule le pourcentage de peau visible dans les publications discrimine automatiquement les personnes grosses. Après une telle déferlante de protestations, Instagram avait rétabli le fameux cliché sur sa page. Une victoire.

Dans un entretien qu’elle avait accordé au site ADN, elle avait confié vraiment désirer que cette idée reçue «que tous les gros sont gros parce qu’ils mangent trop» disparaisse, mais aussi «faire que la bienveillance ne soit plus seulement un concept».

La militante dont le crédo est «Mes minorités c’est la majorité!» est définitivement à suivre, de près.

Parmi les autres ambassadrices de cette campagne de Jean Paul Gaultier, on note Clara Berry, Chloé Lecareux, Didi Stone et Anaëlle Postollec, mannequins, créatrice et star du maquillage, un casting tout à fait remarquable. Chez Jean-Paul Gaultier, la beauté revêt tous les traits et toutes les formes, et ce n’est pas nouveau.

Ci-dessous la mannequin Clara Berry.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.