Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Barrette veut régler le problème des frais accessoires d'ici l'été

PC/Jacques Boissinot

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, veut régler d'ici à cet été l'enjeu des frais accessoires facturés par les médecins aux patients.

Il avait déjà annoncé en début de semaine qu'il voulait bannir les frais accessoires en exigeant que les médecins les absorbent dans la rémunération qui leur est consentie.

Les frais accessoires servent à couvrir toutes sortes de coûts de fonctionnement dans les cliniques et les cabinets, pansements, équipements, gouttes. Ils sont interdits par la loi mais la pratique est néanmoins répandue au Québec.

Au cours d'un point de presse avant d'aller à la séance du conseil des ministres mercredi, M. Barrette a mis de la pression sur les fédérations médicales en disant vouloir régler ce problème d'ici à quelques mois, dans les négociations en cours actuellement sur la rémunération des médecins.

"Je vous dis que j'ai l'intention d'ici à cet été de régler la question des frais accessoires", a-t-il laissé entendre.Le ministre a notamment fait valoir que les frais accessoires étaient déjà inclus dans la rémunération de leurs homologues en Ontario.

VOIR AUSSI:

Quelques statistiques sur la santé des Canadiens

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.