Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Bébés trouvés morts: une Américaine accusée de six meurtres prémédités

Megan Huntsman, accused of killing six of her babies and storing their bodies in her garage, appears in court Monday, April 28, 2014, in Provo, Utah. Prosecutors have filed six first-degree murder charges against Huntsman. (AP Photo/Rick Bowmer, Pool)
Megan Huntsman, accused of killing six of her babies and storing their bodies in her garage, appears in court Monday, April 28, 2014, in Provo, Utah. Prosecutors have filed six first-degree murder charges against Huntsman. (AP Photo/Rick Bowmer, Pool)

PROVO, États-Unis - Une femme de l'Utah a été formellement accusée du meurtre prémédité de six de ses bébés sur une période d'une décennie, mais elle ne sera pas passible de la peine de mort si elle est reconnue coupable, ont annoncé des responsables judiciaires lundi.

Megan Huntsman, âgée de 39 ans, est accusée d'avoir tué les bébés de 1996 à 2006, avant que les lois de l'Utah ne soient changées en 2007 pour imposer la peine de mort dans le cas du meurtre d'une personne âgée de moins de 14 ans, a expliqué le procureur du comté de l'Utah, Jeff Buhman, à l'extérieur du tribunal après l'audience.

Jusqu'à ce que les lois soient changées, le fait de tuer un enfant en Utah n'était pas considéré comme un facteur aggravant justifiant la peine de mort, a ajouté le procureur.

Les autorités pensent que la femme était la mère des bébés et attendent le résultat des analyses d'ADN pour le confirmer, de même que le sexe des poupons. La cause des décès doit encore être déterminée.

Aucun laboratoire de l'Utah n'a l'équipement nécessaire pour analyser l'ADN prélevé sur les corps, et le FBI a été appelé en renfort pour fournir son expertise, a indiqué la police.

Les corps ont été découverts le 12 avril dans des boîtes qui se trouvaient dans le garage de la femme à Pleasant Grove, au sud de Salt Lake City. Un septième bébé trouvé dans le garage serait mort-né. Les policiers ont été appelés dans la résidence après que le mari de la femme, dont elle était séparée, eut trouvé un premier corps.

Durant sa brève comparution en cour, Megan Huntsman a gardé les yeux rivés au sol pendant la lecture des accusations portées contre elle. Ses poignets étaient enchaînés à sa taille et elle portait une tenue de prisonnière.

Après l'audience, l'avocat de la défense, Doug Thompson, a déclaré avoir discuté avec sa cliente, mais n'a pas voulu donner de précisions sur son état d'esprit.

Les procureurs ont déposé six accusations de meurtre prémédité, chacune passible de la prison à vie. L'accusée n'a pas encore enregistré son plaidoyer.

Selon la police, Megan Huntsman aurait admis avoir étranglé ou asphyxié six des bébés, avant de les mettre dans des sacs de plastique et de les déposer dans des boîtes dans son garage.

L'ancien mari de la femme n'est pas considéré comme un suspect dans cette affaire.

INOLTRE SU HUFFPOST

10 crimes majeurs qui ont choqué les États-Unis

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.