Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

«Quelqu'un m'a dit... qu'on nous écoute»: Carla Bruni ironise sur les écoutes de Nicolas Sarkozy

AFP

Mardi 11 février, Carla Bruni-Sarkozy faisait salle comble à l'Olympia. La salle remplie de personnalités comptait bien évidemment son époux, Nicolas Sarkozy, assis entre Jean-Pierre Raffarin et Christophe Willem, mais aussi Thierry Herzog qui aurait passé la soirée au téléphone selon Atlantico.

La chanteuse a évidemment interprété l'un des titres phare de son dernier album, Le pingouin, chanson qui caricaturerait François Hollande selon certains artistes et politiques concluant sa prestation sur un «Et toc».

Carla Bruni-Sarkozy a également fait huer son public en plaisantant sur les affaires d'écoutes qui visent son mari et son entourage.

En effet, alors qu'elle annonçait son prochain morceau, Carla Bruni-Sarkozy aurait inséré, à la suite du titre Quelqu'un m'a dit un petit «qu'on nous écoute», avant d'ajouter, «mais vous, je vous remercie de m'écouter». Cette intervention a provoqué des sifflets dans le public.

VOIR AUSSI SUR LE HUFFPOST QUÉBEC

La nouvelle vie des anciens dirigeants
Retrouvez les articles du HuffPost sur notre page Facebook.

INOLTRE SU HUFFPOST

Carla Bruni
Les pubs avec Carla Bruni

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.