Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Ce qu'il faut savoir à propos de la valeur à neuf

Getty Images

Vous venez tout juste d’acheter votre véhicule, et la rutilante carrosserie vous fait sourire chaque fois que vous la regardez. Vous êtes bien assuré, et vous vous sentez protégé. Mais, avez-vous pensé à toutes les options? Si jamais votre voiture était impliquée dans un accident la détruisant presque au complet, seriez-vous en mesure de la remplacer sans conséquences financières désastreuses? C’est dans ce contexte que la valeur à neuf prend tout son sens.

Comme on est dans le milieu de l’automobile cependant, rien n’est simple, même pas la valeur à neuf. Car il existe plusieurs versions de ce produit vendues soit par votre concessionnaire, soit par votre assureur personnel.

Réglons la chose immédiatement : la valeur à neuf est un produit indispensable si vous avez acheté votre voiture et que vous souhaitez la conserver longtemps. L'objectif de la valeur à neuf consiste essentiellement à contrer la forte dépréciation de notre véhicule pendant ses premières années.

Si vous l’avez loué, en revanche, la Loi de la protection du consommateur québécoise oblige le propriétaire, en l’occurrence le locateur, à se munir d’une telle assurance. La responsabilité du locataire se limite à la portion qu’il finance au cours de sa location. En résumé, renseignez-vous auprès d’un professionnel pour plus de sécurité.

Valeur à neuf ou assurance de remplacement

La nuance est importante. La valeur à neuf est souvent la plus coûteuse, mais la plus polyvalente. Elle permet de couvrir la valeur totale de remplacement de votre véhicule en cas de perte totale. Vous aurez aussi le choix du modèle de remplacement que vous désirez si jamais votre véhicule actuel est impliqué dans une collision perte totale. La valeur à neuf est offerte uniquement par un assureur comme un ajout à votre police d’assurance.

Détail d’importance, l’assurance valeur à neuf doit obligatoirement être contractée au moment de la transaction ou au plus tard quelques mois après sinon il sera impossible de récupérer la valeur totale.

L’assurance de remplacement, ou garantie de remplacement vous est le plus souvent offerte directement dans le bureau du directeur de crédit de votre concessionnaire automobile. Elle ajoute un montant par-dessus votre garantie qui permet de combler la différence entre l'achat d'un véhicule neuf en cas de besoin et le prix de votre voiture avec la dépréciation. C'est le concessionnaire qui vous offre ce genre de garantie, et si vous la payez en entier dès la livraison du véhicule, vous aurez l’opportunité de l’additionner à votre prêt.

Selon les cas, ce type de garantie est aussi disponible après l’achat, mais vous devrez souvent payer davantage pour un ajout tardif.

Autre détail d'importance, cette garantie de remplacement est liée à votre concessionnaire et c'est chez lui que vous devrez vous procurer le nouveau véhicule, ce qui vous limite dans le choix de votre nouveau véhicule.

Pour illustrer la différence entre les deux, et pour démontrer l’importance de la valeur à neuf, prenons un exemple très simple. Disons que vous achetez un véhicule d’une valeur de 30 000 $ et que vous financez l’achat avec un prêt de cinq ans sans mise de fond. Dès que vous quittez le concessionnaire, votre véhicule a perdu de la valeur. Disons qu’après quelques mois, il vaut 25 000 $.

Maintenant, disons que vous être impliqué dans un accident 18 mois après l’achat. Selon mon expérience, et à quelques exceptions près, votre véhicule vaut probablement en moyenne entre 20 000 $ à 22 000 $. Si vous prêt ne comporte aucun intérêt, vous devez alors encore 21 000 $ sur ce dernier. Mais s’il y avait de l’intérêt, vous devez plus, en plus des frais de pénalités.

Donc, disons que vous devez environ 24 000 $. Vous recevrez un chèque de 20 000 $ pour votre voiture de votre assurance mais vous devez plus à la banque si vous n’avez pas la valeur à neuf ou la garantie de remplacement.

Alors que ces garanties s’adressent généralement aux acheteurs de véhicules neufs, il existe depuis quelques années le même genre de protection pour les achats de véhicules d’occasion. Les marchands de voitures usagées, ou quelques assureurs, sont en mesure d’offrir la garantie de remplacement qui couvrira les coûts originaux d’achat de votre véhicule.

L’indemnité est alors calculée à partir du prix de vente du véhicule, puis indexée de 5 % par année pour tenir compte de l’inflation.

Indispensable, la valeur à neuf? Sans aucun doute, surtout en sachant que la dépréciation moyenne d’un véhicule est de 14 % par année. Ce serait dommage de payer encore pour une voiture tout en vous promenant en transport en commun!

INOLTRE SU HUFFPOST

Top 10 des autos qu'on rêve d'avoir au Québec

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.