Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Chantal Petitclerc au Temple de la renommée paralympique

Chantal Petitclerc of Canada celebrates after winning the final of the women's 200 metre T54 classification event at the 2008 Beijing Paralympic Games in Beijing on September 14, 2008. AFP PHOTO/Mark RALSTON (Photo credit should read MARK RALSTON/AFP/Getty Images)
MARK RALSTON via Getty Images
Chantal Petitclerc of Canada celebrates after winning the final of the women's 200 metre T54 classification event at the 2008 Beijing Paralympic Games in Beijing on September 14, 2008. AFP PHOTO/Mark RALSTON (Photo credit should read MARK RALSTON/AFP/Getty Images)

Chantal Petitclerc sera intronisée au Temple de la renommée paralympique à Rio le 9 septembre.

« Le sport a toujours occupé une grande partie de ma vie, en tant qu'athlète, et ce fut un privilège de pouvoir atteindre mes buts en tant qu'athlète. De voir reconnaître mes accomplissements, c'est la cerise sur le gâteau », a affirmé la femme de 46 ans.

Elle a compétitionné sur la piste d'athlétisme, en fauteuil roulant, à quatre Jeux olympiques d'été.

À ses premiers Jeux, en 1992 à Barcelone, elle a gagné trois médailles de bronze. Elle avait 23 ans.

En 2008, à Pékin, ses derniers Jeux olympiques, c'est cinq médailles d'or qu'elle a remportées. Elle a répété l'exploit accompli à Athènes en 2004, soit de rafler les médailles d'or de toutes les courses du 100 au 1500 m dans sa catégorie, le T54.

Dans sa carrière aux Jeux, la Québécoise a gagné 21 médailles, dont 14 d'or.

Chantal Petitclerc a été nommée chef de mission pour les Jeux paralympiques de Rio et accompagnera une nouvelle génération d'athlètes.

« Je crois au pouvoir du sport de changer des vies, de rendre les gens meilleurs et de leur donner confiance en eux. Le sport m'a tellement aidé, je crois que c'est juste de lui redonner tout ce qu'il m'a donné », a-t-elle ajouté.

Elle sera accompagnée du nageur japonais Junichi Kawai, du Suisse multidisciplinaire Franz Nietlispach, de l'ancien entraîneur de l'équipe d'athlétisme en fauteuil roulant de l'Université d'Illinois Martin Morse et de la regrettée archère néo-zélandaise Neroli Susan Fairhall.

VOIR AUSSI:

Les plus belles photos de Rio 2016

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.