Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Christian Rioux critiqué pour une chronique glissante sur la diversité dans Le Devoir

Laptop
Laptop

C'est une réaction très forte qui attendait la nouvelle chronique de Christian Rioux dans Le Devoir, «La "diversité" ou la tarte à la crème» vendredi matin. En se lançant dans une réflexion glissante sur la diversité, le chroniqueur a créé un vent de critiques très dur à ignorer...

Introduire la diversité en évoquant des étalages de poissons plus ou moins frais, une bonne idée? Christian Rioux vient peut-être de nous prouver que non.

«Telle est la loi de la prétendue "diversité", écrit M. Rioux. Celle qu’on nous sert sur tous les tons jusqu’à plus soif. On excusera la comparaison un peu triviale, mais le discours politique sur la "diversité" qui sature littéralement nos médias est de cet ordre. Peu importe la qualité, pourvu qu’il y ait de la "diversité". Comme si la "diversité", quelle qu’elle soit, était une valeur en soi.»

«La télévision nous offre pourtant un bel exemple de diversité factice. Qui peut affirmer que la multiplication des chaînes de télévision depuis 30 ans s’est accompagnée d’une augmentation de la qualité et de la liberté de parole ? Il en va de même de ces humoristes ethniques qui ne sont trop souvent que les pâles copies des stand-ups américains les plus commerciaux. À quoi bon une telle "diversité" ?»

En lisant le texte, plusieurs personnalités et internautes ont tenu à souligner leur mécontentement:

À VOIR AUSSI:

INOLTRE SU HUFFPOST

"Moi aussi, je suis d'Harvard" : les étudiants noirs contre le racisme

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.