Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Cimenterie de Port-Daniel: premières livraisons au printemps, dit la CDPQ

Les premières livraisons de la cimenterie gaspésienne de Port-Daniel, dont la construction est achevée à 75 pour cent, auront lieu ce printemps, a indiqué mardi la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ), en procédant à une mise à jour du projet.

Le financement supplémentaire annoncé le 11 août dernier a également été complété, sauf qu'il passe de 250 millions $ à un peu plus de 280 millions $ puisque des investisseurs minoritaires ont injecté 31,75 millions $ de plus dans le projet.

Dans la foulée des dépassements de coûts de 450 millions $, la CDPQ avait pris le contrôle du projet des mains de la famille Beaudoin-Bombardier.

L'investisseur institutionnel avait allongé 125 millions $ de plus dans l'aventure, faisant passer sa participation à 265 millions $. La société de portefeuille BlackRock s'était également jointe au groupe d'investisseurs en finançant une débenture de 125 millions $.

Ciment McInnis a également entamé la phase d'exploitation en octobre en procédant à des tests sur une ligne de concassage ainsi que des convoyeurs permettant d'acheminer du calcaire dans son entrepôt.

De plus, le terminal maritime de l'entreprise devrait accueillir son premier navire au cours des prochains jours.

"Cette cimenterie de pointe et de classe mondiale, qui fera ses premières livraisons de ciment dès ce printemps, bénéficiera de meilleures conditions de marché que ce qui était anticipé, au bénéfice de nos déposants et des autres actionnaires", a souligné le premier vice-président, Québec, de la Caisse, Christian Dubé.

Initialement, le projet de cimenterie, dont la facture est maintenant estimée à 1,5 milliard $, était appuyé par 450 millions $ de fonds publics provenant d'Investissement Québec (IQ) _ le bras financier du gouvernement du Québec _ ainsi que de la CDPQ.

La cimenterie pourrait émettre 1,76 million de tonnes de gaz à effet de serre si elle atteint sa production maximale oscillant aux alentours de 2,5 millions de tonnes de ciment par année, principalement destinées au marché nord-américain.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.