Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Zimbabwe: Les censeurs s'attaquent à «Cinquante nuances de Grey»

Universal

Le bureau de la censure du Zimbabwe a ordonné la suppression des scènes érotiques de Cinquante nuances de Grey avant de permettre la projection du film dans ce pays sud-africain.

Vendredi, le secrétaire du bureau de la censure, Isaac Chiranganyika, a déclaré que certaines scènes de l'adaptation du roman d'E.L. James étaient trop indécentes pour être montrées en public.

Un cinéma de la capitale, Harare, a déjà décidé qu'il ne présenterait pas le film parce que trop de scènes avaient été retirées par les censeurs. D'autres salles ont accepté de projeter la version raccourcie.

Le président du bureau de la censure, Heya Malaba, qui est âgé de 95 ans, a été intraitable au sujet des scènes érotiques dans le passé.

Un résident d'Harare, Stam Zengeni, a indiqué qu'il n'était pas préoccupé par la censure, puisqu'il prévoyait acheter une copie pirate du film pour 1 dollars.

INOLTRE SU HUFFPOST

50 Nuances de Grey

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.