Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

COVID-19: Québec ordonne une «pause des Fêtes»

Les commerces non essentiels devront notamment fermer leurs portes du 25 décembre au 11 janvier.

Les commerces non essentiels devront fermer leurs portes du 25 décembre au 11 janvier pour limiter la propagation de la COVID-19 au Québec, a annoncé mardi soir le premier ministre François Legault. Les grandes surfaces devront par ailleurs se restreindre uniquement à la vente d’articles essentiels, pour éviter toute iniquité avec les plus petits commerces, a-t-il précisé.

Les écoles primaires et secondaires seront aussi fermées du 17 décembre au 11 janvier. De l’enseignement à distance sera offert pour la semaine du 4 janvier. Les services de garde en milieu scolaire seront par ailleurs réservés aux travailleurs des services prioritaires.

Les garderies privées et les CPE resteront ouverts, mais les parents sont encouragés à garder leurs enfants à la maison autant que possible.

Tous les travailleurs de bureaux devront faire du télétravail, sauf dans des cas «très exceptionnels où la présence au bureau est nécessaire».

En ce qui a trait à la fermeture des commerces non essentiels à partir de Noël, elle touche aussi les soins personnels – comme les salons de coiffure et de manucure.

Les épiceries, pharmacies, garages et animaleries resteront notamment ouverts, et les services de santé, comme les dentistes, seront maintenus.

Jusqu’au 11 janvier, les régions qui sont en zone jaune passeront au orange, et les régions en zone orange passeront au rouge.

Des assouplissements

Pour contrer l’isolement des personnes qui vivent seules, Québec les autorisera à se greffer à une autre bulle familiale pour la période du 17 décembre au 11 janvier. Ainsi, une grand-mère qui vit seule pourrait par exemple se rendre dans la maison d’un membre de sa famille, même si plusieurs personnes y vivent. Les personnes seules devront toutefois choisir un seul foyer à visiter pour toute la période.

Le premier ministre avait aussi de bonnes nouvelles pour les amateurs de sports d’hiver, alors que Québec autorisera les activités extérieurs en groupes de huit personnes ou moins dans les lieux publics comme les parcs. Les cours de ski et les matchs de hockey pourront par exemple reprendre.

Des sites extérieurs comme le Jardin botanique rouvriront également.

Les rassemblements continueront d’être interdits sur les propriétés privées, dans les cours arrières, par exemple.

«L’idée de permettre les activités extérieures, c’est que les gens bougent», a expliqué le premier ministre.

À VOIR: Les premiers Québécois ont reçu leur vaccin contre la COVID-19

Début de la campagne de vaccination contre la COVID-19 au Québec

Le premier ministre François Legault a annoncé mardi soir un durcissement des mesures sanitaires pour lutter contre la pandémie, alors que les hospitalisations continuent de grimper dans la province.

Québec a rapporté mardi 1741 nouveaux cas de COVID-19 et 39 nouveaux décès, dont sept survenus dans les 24 dernières heures. Les hospitalisations ont bondi de 69, pour atteindre 959.

M. Legault préparait déjà les Québécois à la fermeture des commerces, lundi. Au micro de Paul Arcand, il avait évoqué un reconfinement inspiré de celui imposé par l’Allemagne pour le temps des Fêtes.

Avec La Presse canadienne

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.