Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Sécurité au Parlement d'Ottawa: les coûts ont doublé depuis la fusillade de 2014

Parliament Hill (French: Colline du Parlement), colloquially known as The Hill
Alessandro Lai via Getty Images
Parliament Hill (French: Colline du Parlement), colloquially known as The Hill

Les coûts liés à la sécurité au Parlement d'Ottawa depuis la fusillade d'octobre 2014 ont doublé, selon des informations obtenues par La Presse.

Depuis que le tireur Michael Zehaf Bibeau a fait irruption au Parlement après avoir tué le caporal Nathan Cirillo devant le Monument commémoratif de guerre, la GRC a mis en place des mesures de sécurité plus serrées.

Les coûts sont ainsi passés de 9,3 millions $ en 2014, à 21,3 millions en 2016.

La GRC assure depuis un an le commandement de l'ensemble des services de sécurité de la colline parlementaire afin de permettre une meilleure coordination.

VOIR AUSSI:

Sommet des leaders nord-américains à Ottawa (29 juin 2016)

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.