Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Vous aurez la responsabilité de justifier vos déplacements durant le couvre-feu

La ministre Guilbault détaille le couvre-feu et les exceptions prévues.
La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.
La ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault.

La ministre de la Sécurité publique Geneviève Guilbault a donné plus de détails quant au couvre-feu qui sera imposé dans la province dès ce samedi.

Ce sont les policiers qui auront la responsabilité de le faire respecter. Elle a affirmé qu’au-delà de la sensibilisation, ils auront le pouvoir d’émettre des constats d’infractions.

Les contrevenants s’exposent à des amendes pouvant aller de 1000 à 6000 dollars.

Tout citoyen qui se trouve à l’extérieur de chez lui pendant cette période aura le devoir de prouver qu’il a une bonne raison de ne pas y être. La ministre Guilbault demande donc d’avoir sur soi une preuve comme un reçu de caisse de la pharmacie ou un document émis par l’employeur.

La ministre a dit être en train de travailler avec le ministère de la Justice et le DPCP pour clarifier l’ensemble des nouvelles règles et pouvoirs attribués aux policiers et pour s’assurer que ce sera pleinement opérationnel dès le 9 janvier.

Des exceptions

Une liste d’exceptions est toutefois prévue pour ceux qui auraient besoin de circuler entre 20h et 5h.

Les travailleurs essentiels comme ceux du secteur de la santé et du transport de marchandises et de biens pourront se rendre au travail.

Il sera aussi possible d’aller chercher un médicament à la pharmacie ou de quitter son domicile pour aller prêter assistance à quelqu’un dans le besoin, par exemple aller garder les enfants d’une amie qui accouche, ou encore de se rendre au chevet d’une personne en fin de vie.

Il est également autorisé de sortir son chien à l’extérieur dans un rayon de un kilomètre. Il ne sera donc pas permis de quitter son domicile pour marcher, courir ou fumer.

Être dehors dans sa cour?

Est-ce que les gens peuvent être sur le terrain de leur propriété après 20h? Geneviève Guilbault a indiqué qu’elle n’était pas certaine et qu’elle devait vérifier le décret. Plus tard lors du point de presse, elle a finalement confirmé qu’il était tout à fait possible d’être dehors sur le terrain de sa propriété même après 20h, tel qu’indiqué sur le site web du gouvernement.

«Le couvre-feu qui entre en vigueur ne doit surtout pas vous empêcher de quitter un milieu de vie qui est violent et qui compromet votre sécurité ou celle de vos enfants», a insisté la vice première ministre, qui rappelle que les ressources d’hébergement pour les victimes de violence conjugale sont toujours disponibles.

Pas de document officiel

Lors de son point de presse la veille, le premier ministre François Legault avait évoqué qu’un document était en cours de préparation pour permettre notamment aux travailleurs d’avoir une preuve officielle de leur autorisation à circuler à l’extérieur de leur domicile pendant le couvre-feu. Mme Guilbault a finalement annoncé qu’il n’y aura pas de «sauf-conduit» comme en France, mais que le gouvernement travaille sur un modèle de document qui pourrait être fourni aux employeurs.

Pour ce qui est des itinérants, la ministre de la Sécurité publique a indiqué que le gouvernement souhaitait d’abord leur trouver une place au chaud dans un refuge. Par contre, «la tolérance sera de mise» envers eux, le but n’étant pas de les ensevelir sous des contraventions.

Le couvre-feu de 20 h à 5 h entrera en vigueur le 9 janvier pour une période de quatre semaines. Seules les pharmacies et les stations-service pourront demeurer ouvertes.

Geneviève Guilbault a affirmé que selon elle, la mesure du couvre-feu ne changera «pas grand-chose à toute fin pratique pour ceux qui respectent déjà les règles», mais que pour la minorité qui continue de vouloir se rassembler dans les maisons, ça deviendra beaucoup plus difficile de défier les interdictions.

Avec La Presse Canadienne

Pour écouter le point de presse de Geneviève Guilbault:

À VOIR ÉGALEMENT:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.