Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Après l'alerte de cet après-midi, pas d'excuses pour ignorer les mesures sanitaires

Québec durcit le ton.
Pofuduk Images via Getty Images

Une alerte rappelant les consignes liées aux mesures sanitaires sera envoyée sur tous les téléphones cet après-midi, à 14h30.

Le premier ministre François Legault a annoncé cette initiative pendant son point de presse sur la COVID-19.

Le message en question sera envoyé sur tous les téléphones, toutes les télévisions et les radios par l’entremise du système «Québec en alerte». On mentionnera à la population que si elle ne respecte pas les consignes, elle s’expose à recevoir non plus des avertissements, mais plutôt des contraventions.

«On n’est plus à l’étape d’avertir le monde, a souligné le premier ministre Legault. On l’a passée, cette étape-là. On est à l’étape de donner des amendes.»

“Il n'y aura pas d'excuses.”

- François Legault, premier ministre du Québec

Le ministre provincial de la Santé, Christian Dubé, a renchéri un peu plus tard pendant la conférence de presse:

«Je pense que la période des avertissements est terminée, a-t-il ajouté. Et je pense que les gens doivent le réaliser, qu’ils n’auront plus besoin d’un avertissement; les policiers vont être en mesure de donner des contraventions.»

Québec a rapporté mercredi 1728 nouveaux cas de COVID-19, ainsi que 36 décès. Les hospitalisations sont encore en hausse.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.