Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des autocollants aux messages racistes à Saguenay

Ici Radio Canada

Les policiers de Saguenay ont ouvert une enquête à la suite de l'apparition d'autocollants racistes sur des immeubles et des panneaux de signalisation du quartier Murdock à Chicoutimi.

Les autocollants semblent avoir été installés par des membres de la Fédération des Québécois de souche. En plus de l'adresse du site web de l'organisation, on peut y lire : « 0 % halal, 0 % casher, 100 % québécois ».

La situation inquiète plusieurs résidents du secteur, dont un musulman qui préfère garder l'anonymat par peur de représailles.

« C'est un appel à la ségrégation, à la violence, à la haine », déplore-t-il.

Ce n'est pas la première fois que des événements xénophobes se déroulent à Saguenay. En février 2013, des pamphlets contre l'immigration ont été distribués dans la ville. En septembre dernier, la mosquée de Chicoutimi a été aspergée de sang de porc et en décembre, des autocollants de la Fédération des Québécois de souche ont été posés sur le pont Sainte-Anne.

INOLTRE SU HUFFPOST

"Moi aussi, je suis d'Harvard" : les étudiants noirs contre le racisme

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.