Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des kamikazes de Boko Haram auraient fait 12 morts

MAIDUGURI, Nigéria — Au moins 12 personnes auraient été tuées au cours des derniers jours quand des kamikazes du groupe djihadiste Boko Haram se sont données la mort au Nigéria et au Cameroun.

Une jeune femme a fait exploser sa veste dimanche soir à Maiduguri, dans le nord-est du Nigéria, quand l'armée a intercepté l'autobus dans lequel elle se trouvait. Sept passagers qui descendaient pour être fouillés ont été tués et une dizaine d'autres blessés.

Il s'agissait du premier attentat à survenir en près d'un mois à Maiduguri, le lieu de naissance de Boko Haram.

Le Cameroun a annoncé lundi qu'une famille de cinq personnes a été tuée quand elle et quatre jeunes femmes kamikazes ont été interpellées par des miliciens près de la frontière avec le Nigéria.

L'armée nigériane a récemment frappé durement des camps de Boko Haram.

INOLTRE SU HUFFPOST

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.