Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des sous-vêtements pour déstigmatiser les menstruations chez les hommes trans

Contrairement à ce que le marketing voudrait nous faire croire, cette période du mois n’inclut malheureusement pas de liquides bleus mystérieux et de femmes rigolant en pantalons blancs. Les portraits réalistes de femmes menstruées sont pratiquement inexistants – et sont carrément absents pour la communauté transgenre.

C’est pourquoi Thinx, la compagnie new-yorkaise derrière les sous-vêtements qui résistent aux menstruations innove avec sa dernière campagne, mettant en vedette des personnes transsexuelles.

Mettant en vedette le mannequin Sawyer DeVuyst, la campagne de Thinx est placardée partout dans les stations de métro de New York.

#thinx // insta takeover by THINX design strategist @emwhi_

A photo posted by THINX (@shethinx) on

DeVuyst, un homme trans, avait inspiré le projet « les gens menstrués », qui venait avec le lancement de leurs nouveaux boxers. En discussion avec Thinx, DeVuyst a expliqué comment ses menstruations pouvaient le mettre en danger.

« Tu es dans la toilette des hommes et on t’entend ouvrir un papier de tampon, a-t-il dit. Ça te révèle. »

Comme la PDG de Think Miki Agrawal est engagée dans le commerce social, elle a confié à Bustle que l’inclusion des personnes trans dans les publicités de sa compagnie était très importante.

« Nous pensions qu’il était temps que les gens voient un homme trans menstrué de 10 pieds dans le métro », a-t-elle soutenu. Agrawal est d’ailleurs originaire de Montréal.

L’idée de créer un produit pour la communauté trans est venue après que les consommateurs se soient plaints du slogan de Thinx « Pour les femmes menstruées ».

Ça a poussé Thinx à repenser ses tactiques marketing et à envoyer un engagement par courriel où la compagnie indique qu’elle fera des efforts pour déstigmatiser les règles pour tous les genres.

« Nous pensions que si notre but était de briser les tabous, nous devrions le faire pour tout le monde », a-t-elle confié au Huffington Post.

Ce n’est pas la première fois que Thinx fait tomber les tabous avec une campagne – en octobre, la marque avait fait tourner les têtes avec des affiches controversées dans le métro de New York. On pouvait y voir des femmes tenant des fruits et des œufs coulants, symbolisant le flux menstruel.

VOIR AUSSI:

Des moments historiques pour les transgenres

Ce billet initialement publié sur le Huffington Post Canada a été traduit de l’anglais.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.