Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dons d'organes: Transplant Québec fait état de données encourageantes

Red heart at the human hands isolated on white
Red heart at the human hands isolated on white

L'organisme Transplant Québec fait état jeudi de quelques données statistiques encourageantes sur le don d'organes.

En 2016, les hôpitaux ont référé 626 donneurs potentiels à Transplant Québec, ce qui en a fait la meilleure année en matière d'identification des donneurs. Depuis 2010, leur nombre a augmenté de plus 60 pour cent.

Près de quatre Québécois sur dix ont officialisé leur consentement au don d'organes et de tissus dans un des deux registres.

L'organisme ajoute que les refus de la part des familles ont diminué pour une deuxième année consécutive, passant de 26 à 21 pour cent de toutes les références traitées par Transplant Québec.

Il y a eu l'an dernier une diminution du nombre de personnes transplantées au Québec: 480 comparativement à 507 en 2015, qui ont reçu principalement un rein (275), un foie (99), un coeur (46) ou des poumons (51).

Transplant Québec affirme qu'en 2016, 13 millions $ d'économies ont été générées pour le système de santé québécois en raison de la performance en don d'organes, principalement par les greffes de rein provenant des donneurs décédés et vivants.

Voir aussi:

INOLTRE SU HUFFPOST

Ces aliments qui ressemblent à nos organes (et qui sont bons pour eux)

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.