Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Drake accuse un hôtel de racisme, ses fans ruinent la réputation de l'établissement

INDIO, CA - APRIL 15: Drake performs on the Coachella stage during day 2 of the Coachella Valley Music And Arts Festival (Weekend 1) at the Empire Polo Club on April 15, 2017 in Indio, California. (Photo by Christopher Polk/Getty Images for Coachella)
INDIO, CA - APRIL 15: Drake performs on the Coachella stage during day 2 of the Coachella Valley Music And Arts Festival (Weekend 1) at the Empire Polo Club on April 15, 2017 in Indio, California. (Photo by Christopher Polk/Getty Images for Coachella)

Cet établissement pourrait bien perdre quelques clients. Durant sa venue à Coachella ce week-end, Drake a séjourné au Madison Club, un complexe hôtelier californien situé à quelques kilomètres du site du célèbre festival américain.

Selon un post Instagram (retiré depuis), il semblerait que le rappeur n'ait pas vraiment apprécié l'accueil du personnel. Drake a en effet partagé le logo du Madison Club avec ce commentaire accablant: "L'endroit le plus offensant où j'ai séjourné dans toute ma vie, avec des employés qui choisissent leurs clients selon un profilage racial".

Parmi les 36 millions d'abonnés au compte Instagram du rappeur, des dizaines d'internautes se sont alors fait une joie d'aller incendier l'établissement sur Google, délivrant en cascade des avis négatifs à une étoile, comme on peut le lire ci-dessous.

Voir aussi:

Les plus beaux looks de Coachella 2017

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.