Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Dsquared2 dans l'eau chaude à cause d'une collection jugée «raciste»

La griffe canadienne Dsquared2, se retrouve dans de beaux draps à cause de sa nouvelle collection. Dan et Dean Caten, les designers derrière la marque, ont lancé cette semaine une collection à saveur amérindienne, «DSquaw», supposée mettre en valeur les tribus amérindiennes canadiennes.

Les internautes ont vite crié à l'appropriation culturelle et au racisme en voyant les articles de la collection, présentée à la Semaine de la mode de Milan. C'est surtout l'usage du terme «squaw», utilisé pour désigner les femmes amérindiennes de façon péjorative, qui a enflammé le public.

Sur la page Facebook de Dsquared2, on peut lire que la collection est une «une ode à l'esprit des tribus amérindiennes et à la noblesse de la vielle Europe», une allusion au colonialisme très mal reçue.

«Oui, créons une ode aux Premières Nations en n'ayant aucun respect pour eux, en utilisant le mot «squaw», en s'appropriant malencontreusement leur culture et en célébrant le colonialisme qui mené au génocide de leur peuple et au vol de leurs terres», commentait Johnnie Jae sur la page Facebook de Dsquared2.

Les commentaires négatifs étaient légion sur leur page, mercredi, notamment en réponse à l'utilisation du mot-clic #dsquaw.

«C'est de la merde raciste. Je ne peux pas croire que vous utilisez ce terme raciste comme un hashtag et que vous vous appropriez les vêtements de la culture des Premières Nations», s'insurgeait Kamal Arora

«Volez-vous la culture des tribus amérindiennes parce que vous les "respectez" et que vous les "honorez"? Si oui, pourquoi ne pas verser une partie de vos profits à des organismes de défense des droits des cultures amérindiennes? Ou êtes vous trop avares pour cela?», demandait Nimrata Crow.

«En tant que jeune femme canadienne et amérindienne qui idolâtrait votre travail et trouvait que vous étiez une inspiration dans le monde de la mode, aujourd'hui vous me dégoûtez et je ne peux pas croire que votre équipe soit si aveugle, dégueulasse et décevante», affirmait Meredith Emily-Ann Schimmens sur la page.

Les créateurs n'ont toujours pas répondu aux critiques.

Pour voir quelques photos de la fameuse collection.

La collection controversée Dsquaw de Dsquared2

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.