Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Une autre écolière de Chibok aurait été secourue par l'armée nigériane

Des soldats nigérians qui interrogeaient des membres présumés de Boko Haram ont retrouvé une écolière kidnappée à Chibok il y a trois ans, a annoncé jeudi l'armée.

La jeune femme était accompagnée de son bébé de six mois.

Près de 300 écolières ont été kidnappées par les djihadistes à Chibok en avril 2014, un événement qui a outré la communauté internationale.

Une fillette s'était échappée en mai et une autre avait été secourue par l'armée en novembre. Le gouvernement nigérian a aussi négocié en octobre la libération de 21 écolières.

Quelque 200 écolières manquent toujours à l'appel, mais celles qui ont été retrouvées ont prévenu que plusieurs de leurs camarades sont mortes en captivité.

L'insurrection islamiste de Boko Haram a fait plus de 20 000 morts depuis sept ans, en plus de chasser quelque 2,6 millions de personnes de chez elles. L'ONU prévient que plus de 5 millions de personnes sont menacées par la faim dans le nord-est du pays.

VOIR AUSSI:

Ce que vous devez savoir sur Boko Haram

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.