Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Au moins 44 morts en Égypte dans deux attentats contre des églises

Des attentats à la bombe dans deux églises chrétiennes coptes de deux villes, dimanche, en Égypte, ont fait au moins 44 morts et environ 100 blessés, une action revendiquée par Daech (le groupe armé État islamique).

Le premier attentat est survenu dans une église de Tanta, dans le delta du Nil. Le deuxième a été perpétré à Alexandrie.

Les églises étaient bondées de fidèles, en ce jour du dimanche des Rameaux, à quelques semaines de la visite du pape François dans le pays le plus populeux du monde arabe.

Les chrétiens, qui représentent 10 pour cent de la population égyptienne, sont souvent la cible d'attaques d'islamistes violents.

Daech a revendiqué les attaques par l'entremise de son agence de nouvelles Aamaq, après avoir récemment menacé d'accentuer ses actions contre les chrétiens égyptiens.

Des images de la télévision ont montré l'intérieur de l'église de Tanta, où un grand nombre de personnes étaient rassemblées autour de ce qui semblait être des corps ensanglantés et sans vie couvert de papiers.

Le premier ministre canadien Justin Trudeau s'est dit "bouleversé et attristé" par ces attentats meurtriers.

"Beaucoup trop souvent dans le monde, des groupes religieux sont la cible de persécution et victimes de discrimination de la part d'extrémistes violents. Le Canada condamne fermement ces actes terroristes lâches. En tant que communauté internationale, nous devons être unis dans nos efforts visant à arrêter les auteurs de tels actes et à lutter contre la haine en adhérant aux valeurs de diversité, d'inclusion et de paix", a-t-il déclaré par voie de communiqué.

Le pape François a lui aussi dénoncé les attaques, exprimant ses "sincères condoléances à (son) frère, le pape Tawadros II, à l'Église copte et à toute la population d'Égypte".

Le grand cheik Ahmed el-Tayeb, à la tête d'Al-Azhar _ le principal centre d'enseignement de l'islam sunnite _ a aussi condamné les attentats, parlant d'un "bombardement terroriste odieux ayant ciblé les vies d'innocents".

Israël et le mouvement palestinien Hamas gouvernant à Gaza ont également condamné les attaques.

Ces bombardements ont ajouté aux craintes de voir les extrémistes ayant combattu depuis longtemps les forces de sécurité dans la péninsule du Sinaï s'en prendre davantage aux civils.

INOLTRE SU HUFFPOST

Attentats contre deux églises en Égypte

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.