Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Élections Québec 2018: la Coalition avenir Québec domine les recherches sur Google

Et si l'élection se jouait sur Google, Manon Massé aurait de très bonnes chances!
Les chefs des quatre principaux partis seront bien occupés au cours des 39 jours de campagne électorale.
La Presse canadienne
Les chefs des quatre principaux partis seront bien occupés au cours des 39 jours de campagne électorale.

À la ligne de départ de cette campagne électorale, qui suscite le plus de curiosité chez les Québécois? À partir de données rendues publiques via Google Trends, les recherches faites sur Google au cours des derniers mois permettent de dresser un palmarès des partis les plus populaires (ou intrigants?) selon les internautes québécois.

Sans surprise, la Coalition avenir Québec (CAQ) - en tête des sondages depuis plusieurs mois - a largement dominé les recherches au cours des trois derniers mois.

Bien qu'il soit leur premier ministre depuis plus de quatre ans, les Québécois estiment avoir encore beaucoup à apprendre au sujet de Philippe Couillard. Le premier ministre sortant est le chef de parti qui a fait l'objet du plus de recherches au cours des trois derniers mois.

Il est toutefois suivi de près par... Manon Massé, co-porte-parole de Québec solidaire (QS), désignée première ministre en cas d'une victoire surprenante de son parti. L'intérêt pour Mme Massé n'a cessé de croître au cours des derniers jours.

D'autres candidats à surveiller

Au-delà des chefs, quelques candidats ont su piquer la curiosité des internautes à l'aube de la campagne. Sans surprise, les ministres libéraux sortants Gaétan Barrette, Dominique Anglade, François Blais et Sébastien Proulx figurent parmi les candidats les plus «googlés».

Au Parti québécois, Michelle Blanc a évidemment fait l'objet de plusieurs recherches, à l'instar de la vice-chef du parti Véronique Hivon et Jean-Martin Aussant, de retour de son exil après avoir fondé Option nationale.

À la CAQ, ce sont les femmes qui intriguent: les Québécois veulent en apprendre plus sur les candidates Nathalie Roy, Marguerite Blais, Caroline Proulx et Chantal Rouleau.

Les candidats de QS auront quant à eux beaucoup de travail à faire pour attirer l'attention. Mis à part Manon Massé et Gabriel Nadeau-Dubois, seuls Vincent Marissal et Sol Zanetti ont suscité un peu d'intérêt sur Google récemment.

📣 LES ÉLECTIONS SUR FACEBOOK

Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale?

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.