Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Empêchée d'entrer à son bal parce qu'elle portait une tenue trop «révélatrice»

Une adolescente a apparemment été laissée en larmes après qu’on lui ait refusé l’entrée à son bal des finissants pour avoir porté une robe qui était trop « révélatrice ».

Tifanni Taylor, une mère du Tennessee, s’est tournée vers Facebook pour partager une photo de l’amie de sa fille Bronte, Amy Steverson, soutenant qu’elle n’avait pas pu entrer à la danse sans mettre le veston du directeur de l’école par-dessus.

« Elle s’est fait dire à répétition par un professeur que "nous les filles rondes, on doit se couvrir", a écrit Taylor. La jeune fille a été pointée du doigt parce qu’elle a une poitrine. »

Le statut Facebook complet (supprimé depuis) se lisait comme suit. «Ceci est l’amie de Bronte, Amy. Vendredi dernier, elle avait son bal des finissants. Elle a passé du temps à choisir la robe parfaite, s’est fait faire les cheveux et a méticuleusement appliqué son maquillage. C’est un moment excitant!»

«Elle s’est fait prendre en photo fièrement, pourquoi ne l’aurait-elle pas fait? Elle a l’air d’une princesse. Arrivée au bal, elle a été arrêtée à la porte. On ne l’a pas laissée entrer parce que sa robe était trop révélatrice.»

« Après avoir pleuré dans les toilettes pendant un moment, on lui a dit qu’elle pourrait entrer, mais seulement si elle portait le veston de son directeur, qui ne couvrait pas ses seins par ailleurs. Elle s’est fait dire à répétition par un professeur que "nous les filles rondes, on doit se couvrir". La jeune fille a été pointée du doigt parce qu’elle a une poitrine. »

«Son excitation durant ce temps mémorable de sa vie s’est transformée en honte à cause des adultes qui sont censés la guider. Honte à vous Maryville. Je trouve que tu es sublime, Amy.»

La publication de Taylor a été partagée plus de 22 000 fois et a reçu des centaines de commentaires en soutien à Amy.

Steverson a aussi partagé une photo d’un photomaton prise au bal, montrant le veston qu’elle a dû porter toute la soirée.

VOIR AUSSI:

10 adresses pour magasiner votre robe de bal des finissants de Montréal à Québec
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.