Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Équipe Labeaume va rembourser des dons de 5500$

PC

Régis Labeaume s'engage à rembourser des dons reçus de trois ingénieurs soupçonnés de collusion et nommés par un témoin à la Commission Charbonneau.

Selon les informations recueillies par Le Soleil, deux ingénieurs ont remis des dons de 2500 $ dollars chacun alors qu'un troisième a versé 500$ à la caisse électorale d'Équipe Labeaume en 2008.

Les ingénieurs travaillaient pour les firmes Teknika-HBA, SNC-Lavalin et BPR. Confronté à ces informations jeudi soir, le maire sortant a affirmé au quotidien Le Soleil qu'il allait rembourser sur le champ ces dons pour un total de 5500 $ aux firmes concernées.

En après-midi jeudi, David Lemelin a lancé un appel à Régis Labeaume pour qu'il rembourse 81 000 $ de dons « troublants » reçus par Équipe Labeaume.

Démocratie Québec soutient qu'Équipe Labeaume a reçu 60 000 $ entre 2008 et 2012 d'une soixantaine d'employés et de dirigeants des huit firmes de génie-conseil soupçonnées de collusion à Québec.

David Lemelin demande aussi à Régis Labeaume de retourner aux membres de l'Association des camionneurs artisans (ANCAI) les 21 000 $ qu'ils ont versés à Équipe Labeaume.

Régis Labeaume a réagi en fin d'après à cette attaque de Démocratie Québec en disant « qu'il ne rembourserait pas cette somme » jugeant cette offensive de son adversaire « ridicule. »

Le maire avait toutefois ajouté qu'il rembourserait des dons qui seraient reconnus illégaux.

Après avoir vérifié les informations obtenues par Le Soleil, le maire a rappelé le journaliste en soirée pour dire qu'il rembourserait les trois ingénieurs.

INOLTRE SU HUFFPOST

Régis Labeaume en 10 faits saillants

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.