Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Nous devrions tous suivre les conseils de couple d'Étienne Boulay (ou pas)

«Il n’y a rien qui fait sentir une femme plus femme que de l’appeler femme, comme dans l’exemple : 'Heille, femme! J’ai faim, on mange-tu?'»
Instagram/etienneboulay22

En cette période de confinement où plusieurs couples doivent composer avec des frictions et de petits irritants du quotidien, Étienne Boulay a voulu faire oeuvre utile en proposant aux Québécois et aux Québécoises quelques conseils pour entretenir et améliorer leur vie à deux.

L’ancien porte-couleurs des Alouettes de Montréal a proposé une troisième vague de suggestions sur ses réseaux sociaux, ce mardi 5 mai, que vous êtes libre de prendre ou de laisser (mais nous vous conseillons la deuxième option).

«Ah, tabarn...», s’exclame d’ailleurs Maïka Desnoyers, après avoir compris où son conjoint s’en allait avec son téléphone et ses gros sabots.

Étienne Boulay propose notamment de mettre de la pression sur votre douce moitié pour la préparation des repas pour qu’elle voit à quel point vous appréciez sa cuisine, de faire autant de bruit que possible en mangeant afin qu’elle n’oublie pas votre présence dans la pièce, et d’opter pour le plus beau des mots d’amour afin qu’elle se sente bien dans sa peau.

«Il n’y a rien qui fait sentir une femme plus femme que de l’appeler femme, comme dans l’exemple : ″Heille, femme, j’ai faim. On mange-tu?″» explique Étienne Boulay.

Maïka Desnoyers a bien tenté de remettre son conjoint à sa place, mais, sentant la soupe chaude, Étienne Boulay a mis fin de façon précipitée à l’enregistrement. À suivre...

Voyez ci-dessous les trois vidéos de cette série de «conseils» publiées jusqu’à maintenant:

À voir également:

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.