Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Non, les Finlandais ne travailleront pas que 24 heures par semaine

Plusieurs se sont fait prendre par la fausse nouvelle, dont Gabriel Nadeau-Dubois!
JONATHAN NACKSTRAND via Getty Images

La «nouvelle» a fait le tour du monde en début de semaine: la Finlande et sa nouvelle première ministre Sanna Marin envisageraient d’adopter la semaine de travail de quatre jours et la journée de travail de six heures.

Travailler 24 heures par semaine, ça semble trop beau pour être vrai? Vous avez frappé dans le mille!

Encore une fois, plusieurs se sont fait prendre par une fausse nouvelle.

«Le programme du gouvernement finlandais ne contient aucune référence à la semaine de quatre jours. Le sujet n’est pas à l’agenda», a tweeté le gouvernement finlandais mardi, après que la fausse info eut enflammé la toile.

Mais de nombreux médias et internautes s’étaient déjà fait prendre, dont le député de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.

«La Finlande et sa nouvelle première ministre progressiste mettent en branle un plan pour amener la semaine de travail à ... 4 jours, avec journées de 6h ! 😮», écrivait-il sur Facebook lundi, en partageant l’article d’une chaîne de télé française sur le sujet.

«Et si le traditionnel 40 heures/semaine était révolu? Et si moins travailler nous faisait mieux travailler? Et si on travaillait moins, tout simplement?» s’enthousiasmait le politicien.

Il s’est toutefois repris en fin de journée, après que l’AFP eut notamment publié une vérification des faits.

Gabriel Nadeau-Dubois a admis s'être fait prendre par une fausse nouvelle.
Facebook/Gabriel Nadeau-Dubois
Gabriel Nadeau-Dubois a admis s'être fait prendre par une fausse nouvelle.

D’où vient cette fausse nouvelle?

La rumeur provient d’un article publié dans le magazine New Europe le 2 janvier dernier. On y fait état d’une déclaration faite par Mme Marin l’été dernier, avant qu’elle ne devienne première ministre, alors qu’elle s’interrogeait à haute voix sur l’avenir de la conciliation travail-famille en Finlande.

«La semaine de travail de quatre jours, la journée de travail de six heures, pourquoi ce ne serait pas la prochaine étape? Est-ce qu’on s’arrête définitivement à la journée de 8 heures? D’après moi, les gens méritent plus de temps auprès de leur famille, de leurs proches, pour leurs loisirs et d’autres choses encore dans leur vie. Ce pourrait être la prochaine étape de notre vie au travail», avait-elle plaidé au cours d’une table ronde alors qu’elle était ministre des Transports.

Certains médias ont en outre laissé entendre que la journée de travail de six heures avait déjà été mise en pratique en Suède depuis 2015.

Cette affirmation est également erronée. Si quelques rares entreprises et services publics locaux ont adopté ces dernières années la journée de six heures, le plus souvent à titre expérimental, la norme dans le pays scandinave reste huit heures.

Une chose est sûre, la Finlande n’a nullement l’intention, à ce stade, de réduire le temps de travail, ni en supprimant un jour hebdomadaire, ni en raccourcissant la journée de travail.

Vous pouvez donc arrêter de googler les billets d’avion pour Helsinki.

Avec l’Agence France-Presse

À VOIR: La Finlandaise Sanna Marin, plus jeune chef de gouvernement de la planète

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.