Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Fédération intertationale de lutte: le nouveau président Nenad Lalovicde veut redorer l'image du sport

In this Tuesday, Feb. 19, 2013, photo, Dillon Buck, left, and Austin Allen, right, wrestle during a team practice at Perry High School in Perry, Okla. The International Olympic Committee's decision to scrap wrestling has hit hard in Perry. Wrestling is a way of life in the community, and the local high school has racked up more than three-dozen state championships since 1952. (AP Photo/Sue Ogrocki)
AP
In this Tuesday, Feb. 19, 2013, photo, Dillon Buck, left, and Austin Allen, right, wrestle during a team practice at Perry High School in Perry, Okla. The International Olympic Committee's decision to scrap wrestling has hit hard in Perry. Wrestling is a way of life in the community, and the local high school has racked up more than three-dozen state championships since 1952. (AP Photo/Sue Ogrocki)

GARMISCH-PARTENKIRCHEN, Allemagne - Le nouveau président par intérim de la fédération internationale de lutte a déclaré qu'il fallait réformer la discipline en clarifiant d'abord et avant tout les nombreux règlements, de façon à conserver son statut olympique.

Nenad Lalovic a mentionné à l'Associated Press que la lutte devait se blâmer elle-même pour la décision du Comité international olympique (CIO) de la retirer du programme olympique de 2020. La discipline pourrait cependant être réintégrée, même si ça semble peu probable.

Lalovic a dit que la lutte devait adopter d'urgence de nouveaux règlements plus simples qui permettront aux spectateurs, aux réseaux de télévision ainsi qu'aux athlètes d'y voir plus clair.

Il a répété que la fédération de lutte avait été prise par surprise par la décision du CIO, et qu'elle devra rebondir afin de démontrer qu'elle a sa place au sein du programme olympique.

Lalovic, qui a accordé une entrevue téléphonique des quartiers généraux de la fédération à Vevey, en Suisse, a également mentionné que la lutte devait améliorer son image.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.