Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Michael Ferguson défend la légitimité de son rapport sur les dépenses du Sénat

OTTAWA _ Il était justifié de révéler les dépenses indues du Sénat, affirme le vérificateur général du Canada, bien que des sénateurs critiquent son rapport.

Au lendemain de la publication officielle de son rapport, Michael Ferguson a endossé toutes les découvertes qui y sont partagées.

En entrevue avec La Presse Canadienne, M. Ferguson a soutenu que les vérificateurs avaient pris soin de bien gérer tous les audits, sachant que leur rapport aurait un impact sur la carrière et la réputation des sénateurs impliqués.

Certains sénateurs auraient pu trouver davantage de preuves pour justifier des dépenses soulevées par les enquêteurs, mais ne l'ont pas fait avant la publication du rapport, mardi, a-t-il fait valoir.

Le VG a affirmé que son équipe avait testé chaque cas avant de déterminer si un sénateur serait nommé dans le rapport.

Le rapport conclut qu'il existe une culture du "tout m'est dû" chez quelques sénateurs, qui dépensent l'argent public sans réfléchir au coût que cela représente pour les contribuables.

Les controverses du Sénat
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.