Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Feu vert de Madrid à davantage de Marines américains sur une base d'Andalousie

L'Espagne a donné son feu vert à l'augmentation du contingent de Marines américains présents sur la base de Moron, en Andalousie, dont la vocation est de rapidement se déployer en Afrique et porter secours aux diplomates américains en difficulté, a indiqué le Pentagone lundi.

Cette force d'intervention américaine basée dans le sud de l'Espagne a été créée dans la foulée de l'attaque le 11 septembre 2012 du consulat américain à Benghazi qui avait coûté la vie à l'ambassadeur américain en Libye.

Aux termes de l'accord passé avec Madrid, le nombre de Marines déployés sur la base de Moron passera de 500 à 850 et davantage d'aéronefs doivent y être envoyés, selon le colonel Steven Warren, un porte-parole du Pentagone.

"L'Espagne a autorisé la force d'intervention à rester pendant une année supplémentaire (à Moron) et accepté que le nombre de Marines passe de 500 à 850", a expliqué le colonel Warren.

La force d'intervention de Moron a déjà été activée à plusieurs reprises depuis sa création, notamment lors de l'évacuation d'une bonne partie du personnel de l'ambassade américaine au Soudan du Sud lors des récents troubles qui s'y sont produits.

ddl/gde/rap

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.