Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les employés de Fiat-Chrylser ratifient leur entente de principe

Radio-Canada.ca

Les employés syndiqués de Fiat-Chrysler ont voté en majorité pour ratifier l'entente de principe conclue en début de semaine par la direction de l'entreprise et leur syndicat.

L'accord conclu par Fiat-Chrysler et le syndicat Unifor comprend des investissements ainsi qu'une hausse du salaire des quelque 9750 employés syndiqués qui travaillent dans les usines de Brampton, de Toronto et de Windsor.

Selon Unifor, le contrat de quatre ans inclut une enveloppe de 325 millions de dollars pour reconstruire l'atelier de peinture de l'usine de Brampton.

Fiat-Chrysler se serait aussi engagé à construire un modèle de véhicule hybride dans ses installations de Windsor.

Le syndicat a précisé que la nouvelle entente collait au modèle économique déjà entériné avec la direction de General Motors (GM) qui incluait des augmentations salariales de 2 % durant la première et la quatrième année du contrat ainsi qu'un bonus à la ratification de l'ordre de 6000 $.

Unifor doit maintenant entamer des pourparlers avec la direction de Ford.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.