Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Fifty Shades of Grey en avant-première à Montréal

Voir enfin Anastasia Steele et Christian Gray se séduire et s'ébattre sur grand écran, et ce, avant tout le monde; c'est ce qu'ont eu la chance de faire les 350 gagnants des concours organisés par la station de radio Virgin 96 et Universal Pictures Canada ce mercredi soir, lors de la grande avant-première du film Fifty Shades of Grey au cinéma AMC.

Une attente qui devrait en valoir la peine

Verre de champagne dans une main et billet de cinéma tant convoité dans l'autre, les spectatrices (et quelques spectateurs) étaient nombreuses à attendre l'ouverture des portes de la salle de cinéma qui allait leur permettre de voir, en grande primeur québécoise, l'adaptation cinématographique du roman au succès fou de E.L James.

«J'ai lu tous les livres et je les ai tous beaucoup aimés. J'étais très contente de gagner des billets, j'ai aussi mes billets pour demain en fait, je veux voir le film plus d'une fois», a expliqué Sonia, l'une des gagnantes du concours Fifty Shades of Grey. «Quant à moi, je n'ai pas lu les livres, mais j'ai vu les bandes-annonces et cela m'a tout de suite intéressé, a ajouté son copain Simon.

«J'ai attendu ce film impatiemment. J'ai très hâte de tout voir, mais encore plus spécialement les scènes qui vont se dérouler dans la chambre rouge (la chambre de torture), a expliqué Maria qui se décrit comme une grande admiratrice de Fifty Shades of Grey. Comme on a déjà pu voir des bandes-annonces, on sait que ça va être chaud!»

«Je suis venue avec ma sœur Stefania qui n'a pas encore lu le livre. Pour ma part, j'ai lu le premier volet et je me promets de lire les deux autres livres après avoir vu le film, a dit Maria. J'ai vraiment hâte de voir Jamie Dornan en Christian Gray, il est tellement beau!»

«Ma femme n'a pas eu besoin de me convaincre du tout, je suis venu de mon plein gré. Selon moi, ça va être un bon film. En fait, cela nous fait plaisir d'aller voir cela ensemble, en couple et en avant-première. Et juste avant la Saint-Valentin, c'est le timing parfait. Par contre, je suis étonné qu'il n'y ait pas plus d'hommes ici ce soir pour accompagner leur blonde. Il y a peut-être des hommes qui y voient un peu de compétition?», s'est questionné Gildo qui a aussi tenu à préciser en riant qu'il n'est pas du genre fétichiste.

Pour Lisa, le plus important dans le livre reste l'histoire d'amour. «Le sexe, oui, ça va, mais l'histoire d'amour me plaît bien plus. J'avais vraiment hâte de voir ce film, ça fait longtemps que je l'attends! Je crois qu'il sera mieux que les livres, car dans le bouquin, il y a beaucoup de passages plutôt quétaines. Je crois que ce sera mieux en images. Et Jamie Dornan, oh la la, je l'adore!»

Avant même que ces bouts d'histoire partagés sur Twitter ne forment un livre, la grande admiratrice suivait et lisait les petits bouts d'histoire sur le compte de E.L. James. «Elle y posait aussi souvent des questions aux gens qui parlent anglais et qui habitent en Amérique, car comme elle est britannique, elle n'utilise pas les mêmes expressions que nous.»

L'histoire ne dit pas encore si ces admirateurs ont vécu, mercredi soir, un moment à la hauteur de leurs attentes de lecteurs. Une chose est sûre, l'ambiance fébrile meublant la salle de cinéma juste avant la représentation n'est pas prête de s'éteindre; la sortie officielle du film Fifty Shades or Grey étant prévue - quel hasard! - le jour de la Saint-Valentin.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.