Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Fort McMurray : Québec prêt à envoyer des renforts, dit Couillard

QUÉBEC – Philippe Couillard est prêt à déployer toutes les ressources nécessaires pour venir en aide à l’Alberta aux prises avec un important feu de forêt à Fort McMurray.

Près de 80 000 personnes, dont de nombreux Québécois, ont dû évacuer la ville où séjournent les travailleurs de l’industrie des sables bitumineux. Quelque 1 600 habitations auraient été détruites.

Le premier ministre a qualifié la situation de «désastre apocalyptique».

«Mon bureau est en lien avec le bureau de madame Notley, a dit Philippe Couillard mercredi, en référence à son homologue albertaine. Tout ce qu’il est possible de faire, on va le faire.»

«On va tout envoyer, du monde, des avions», a-t-il promis

En début d’après-midi, Philippe Couillard n’avait pas encore pu s’entretenir directement avec la première ministre Rachel Notley. «Vous comprendrez qu’elle est assez occupée, a-t-il dit. Mais je vais certainement avoir la chance de lui parler au cours des prochaines heures.»

Le Québec pourrait envoyer du personnel et des avions-citernes. «Les avions-citernes dans une situation comme celle-là sont excessivement utiles.»

Philippe Couillard a souligné qu’il n’y a «pas d’activités de feux de forêt au Québec actuellement».

Par ailleurs, le premier ministre a éludé les questions sur la démission-surprise du chef péquiste Pierre Karl Péladeau.

«Je ne m’occupe pas de mes adversaires, je m’occupe de mon plan de gouvernement, a lancé Philippe Couillard. Notre plan continue.»

INOLTRE SU HUFFPOST

Feux de forêt à Fort McMurray (mai 2016)

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.