Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

François Lambert digère mal un dossier sur les coûts de l'épicerie

«C'est très possible» de bien manger avec des revenus au salaire minimum, juge-t-il.

Un dossier publié par le Journal de Montréal cette fin de semaine concernant les coûts d'épicerie pour une famille vivant de revenus au salaire minimum a fait fortement réagir les internautes. Parmi eux, l'homme d'affaires et ancien dragon François Lambert.

Armé de sa facture d'épicerie, François Lambert estime qu'il est tout à fait possible de faire une semaine d'épicerie à faible coût et de nourrir une famille de quatre personnes sans dépasser les 210 $ indiqués dans l'article. La facture publiée sur sa page Facebook montre que l'homme d'affaires a payé 50,61 $ pour «une partie de son épicerie».

Il détaille ensuite les achats qu'il a faits et relate les plats qu'il fera avec les produits. «Le brocoli est en spécial alors j'en ai acheté 6 et le beurre aussi. (je n'en avais pas besoin, mais je les congèle)», donne-t-il en exemple.

Il précise toutefois que ce ne sera pas sa seule visite à l'épicerie. «Je vais en refaire une autre cette semaine, mais probablement juste des légumes pour faire des repas santé.» Selon lui, faire une épicerie sous les 210$ par semaine est «très possible».

Les internautes qui ont commenté la publication de l'ex-dragon ont semblé être partagés sur la question. Voici quelques commentaires:

Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Facebook/François Lambert
Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.