Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Frappes françaises près de la frontière Mali-Burkina Faso

French flag blowing in the wind.
Ramberg via Getty Images
French flag blowing in the wind.

L'armée française a annoncé dimanche que sa force régionale au Sahel avait tué ce week-end « plus d'une vingtaine de terroristes » qui se cachaient dans une forêt située près de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Au début avril, un soldat français avait été tué au Mali non loin de là. Le Mali, qui fait face à une recrudescence des attaques de groupes islamistes malgré la présence des forces françaises dans la région, a annoncé samedi une prolongation de l'état d'urgence de six mois.

À VOIR AUSSI

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.