Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Les gants de distanciation sociale (hallucinants) de Matières Fécales

Le duo de mode montréalais frappe fort à nouveau.

Garder vos distances en ces temps de pandémie de la COVID-19, deux mètres on a dit! Après le distanceur social, alarme qui sonne lorsqu’on s’approche à moins de deux mètres de nos congénères, voici les gants de la distanciation sociale. Ils sont signés de la griffe de mode montréalaise Matières Fécales. Attention aux yeux!

Ces longs gants couleur chair composés de silicone - qui ressemblent à de vraies mains - se terminent par des ongles infinis (pour ne pas dire griffes) qui inspirent le respect, pour ne pas dire l’horreur. Ils sont la dans la lignée de leurs fameuses chaussures qui avaient tant défrayé la chronique. Pas touche, on a dit!

«Nous partons des icônes de mode, tels que des modèles Dior des années 50 - classiques et élégants; nos gants ont un twist futuriste sur une forme classique», a expliqué Steven Raj Bhaskaran de Matières Fécales au Vogue américain.

Ces modèles auraient été imaginés il y a plus d’un an et demi, bien avant la crise de la COVID-19. Visionnaires?

Aux manettes de la marque: Hannah Rose Dalton et Steven Raj Bhaskaran, qui ont fait leur classe ici à Montréal, toujours plus surprenants et provocants comme en témoigne leur compte Instagram suivi par 703 000 abonnés. D’ailleurs leur nom Fecal Matter (matières fécales) en dit long sur la philosophie de ces deux créateurs: peu de conventions et un goût immodéré pour repousser non-stop les limites du politiquement correct.

La mode, du caca...?!

Le prix de ces gants? 1500$. Ils se déclinent dans différentes nuances. On peut les précommander directement sur le site de la marque.

À voir aussi

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.