Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

GM ne modifiera pas ses plans en raison des critiques de Donald Trump

La semaine dernière, Donald Trump a menacé sur Twitter d'imposer à GM une taxe sur l'importation de la Chevrolet Cruze aux États-Unis.
The GM logo is seen in Warren, Michigan, U.S. on October 26, 2015. REUTERS/Rebecca Cook/File Photo
Rebecca Cook / Reuters
The GM logo is seen in Warren, Michigan, U.S. on October 26, 2015. REUTERS/Rebecca Cook/File Photo

DÉTROIT — La directrice générale du constructeur automobile américain General Motors, Mary Barra, affirme que sa société n'a pas l'intention de modifier ses plans de production en raison des critiques du président élu Donald Trump.

Lors d'un événement en marge du Salon de l'auto de Détroit, Mary Barra a dit que les décisions importantes dans l'industrie automobile sont prises de deux à quatre ans à l'avance.

La semaine dernière, Donald Trump a menacé sur Twitter d'imposer à GM une taxe sur l'importation de la Chevrolet Cruze aux États-Unis.

GM importe seulement un petit nombre de modèles à Hayon Cruze du Mexique et fabrique toutes les berlines Cruze dans une usine de l'Ohio.

La patronne de GM dit qu'il est trop tôt pour discuter des tarifs douaniers. Elle affirme que la production de GM a plus de ressemblance que de différence avec les désirs de Donald Trump.

Mary Barra fait partie d'un groupe de PDG qui conseillera Donald Trump sur les questions économiques.

INOLTRE SU HUFFPOST

Twitter's @MatureTrumpTwts Is The Grownup Trump We Probably Won't Get

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.