Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Des déguisements «coronavirus» pour l'Halloween retirés d'Amazon

Si vous songiez à vous déguiser en «coronavirus», sachez donc qu’il ne plaira pas à tout le monde...
Photo des déguisements d'Halloween mis en vente sur Amazon sur le thème du coronavirus.
Amazon
Photo des déguisements d'Halloween mis en vente sur Amazon sur le thème du coronavirus.

Par Mathilde Pereira Karsenti

La COVID-19 hante les esprits de tout le monde et c’est le cas de le dire... À quelques semaines de la célèbre fête d’Halloween, des déguisements sur le thème du coronavirus ont été retirés de la vente par la plateforme américaine Amazon.

Pour cette année particulière, des revendeurs particuliers avaient décidé de proposer à la vente des masques en latex représentant le “coronavirus” sur le marché d’Amazon, rapporte le média britannique The Independent, relayé par BFM TV.

Exemple d'un masque vendu sur Amazon en forme de coronavirus.
Capture d'écran Amazon
Exemple d'un masque vendu sur Amazon en forme de coronavirus.

Rapidement, ces déguisements ont provoqué la controverse, alors que la pandémie a causé la mort de plus d’un million de personnes dans le monde depuis son apparition fin 2019.

Sur la description du “masque d’horreur corona en latex”, il était mentionné que le déguisement pouvait être utilisé pour “effrayer tout le monde” à une fête. Le “casque virus d’Halloween” visible sur la photo ci-dessus, quant à lui, promettait de provoquer “une impression surprenante et durable toute une vie”. Rachel Power, directrice générale de Patients Association, s’est dite choquée par ces déguisements, évoquant une “terrible erreur de jugement”.

“Adaptés aux adultes et aux adolescents”, certains de ces articles proposés par différents vendeurs chinois coûtaient plus de 172$, précise The Independent.

Une vive réaction d’Amazon

Un porte-parole d’Amazon a indiqué à The Independent que “tous les revendeurs doivent suivre notre politique de vente, et ceux qui ne le font pas sont sujets à des actions, comme, potentiellement, la suppression de leur compte”. En revanche, quelques éléments restent flous puisqu’on ne sait pas vraiment quelles règles ont été enfreintes par les revendeurs incriminés.

Malgré l’intervention rapide d’Amazon, il semblerait que certains revendeurs aient pu passer entre les mailles du filet. Ce vendredi soir, quelques masques coronavirus étaient toujours en ligne sur la plateforme de revente. Si l’on tapait des mots clés comme “Halloween”, “virus”, “masque”, on pouvait encore en acheter, mais pas “coronavirus”, indique Ouest-France.

Si vous songiez à vous déguiser en “coronavirus” pour Halloween, sachez donc qu’il ne plaira pas à tout le monde...

Ce texte a été publié originalement sur le HuffPost France.

Suggest a correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.